• Ciseaux 20


    Encore une oeuvre de M. Roulot... je suis sa plus grande fan !!
    Les anneaux de ces ciseaux ressemblent beaucoup à la paire présentée en page 2 de par la forme de ses anneaux en particulier.
    En revanche, les anneaux sont ici surmontés d'une délicate feuille, et les lames de présentent pas cette même ronditude... mais ils sont tout aussi légers, pointus et coupants.

    Autre marque de qualité que l'on retrouve sur tous les ciseaux de M. Roulot, et tous les ciseaux de qualité en général, ce sont les marques d'appairage.

    Le plus souvent des chiffres ou des lettres (comme sur la photo de gauche), parfois simplement des coup de lime (comme sur la photo de droite), nichés au creux de l'entablure et qui permettent de reconstituer la paire.


    En effet, chacune des branches d'une paire de ciseaux de qualité sont fabriquées et réglées pour aller ensemble dès le début de la fabrication qui comporte grand nombre d'étapes.
    Les banches sont ensuite séparées pour être trempées, opération qui donne sa dureté à l'acier, puis redressées, puis remontées et réglées à nouveau.


    Ces marque d'appairage sont donc nécessaires pour que chacune des branches retrouvent sa moitié !








     
    Cliquez sur les ciseaux pour découvrir la suite de la collection...

  • Commentaires

    1
    visiteur_Nathalie Pa
    Samedi 14 Juillet 2007 à 12:24
    http://nathaliepassion.canalblog.com

    Tu viens de m'apprendre quelque chose !! Merci beaucoup Sophie !!
    2
    visiteur_NEL52
    Mardi 29 Avril 2008 à 15:38
    L'appairage n'est plus necessaire avec les techniques actuelles
    monsieur roulot fait encore partie des anciennes generations
    les estampes actuelles que monsieur roulot utilise ne necessitent plus d'appairage
    il faut travailler avec son temps et ne pas critiquer la modernite
    avec un bon monteur la qualite est identique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :